L'empire du Graal - Giacometti & Ravenne

C'est une première pour moi que cet ouvrage des deux écrivains Eric Giacometti et Jacques Ravenne. Je suis très intéressé par des romans historiques, policiers ou à suspense et je peux me laisser séduire par des romans ésotériques. Et si dans la 4e de couverture vous mélangez tout cela avec du mystère franc-maçon, j'achète !

Passé les premières pages qui permettent d'installer l'intrigue je suis captivé par les détails précis apportés à la description des méthodes des francs-maçons. C'est d'ailleurs clairement une volonté de l'un des deux écrivains de proposer une très grande transparence sur les différents rituels que cette organisation peut avoir, sur leurs installations ou sur leurs signes de reconnaissance. Le début de l'énigme nous lance dans le grand bain, pourtant à un détail de l'histoire je n'ai pas ressenti ce qu'il fallait pour être embarqué complètement. 

Lorsque Marcas, commissaire franc-maçon, décide de ne pas continuer dans la quête du Graal, il n'y a qu'une façon de le faire continuer. L'enlèvement de son fils Pierre. Et c'est là qu'une part de moi ne suit plus. J'ai du mal à croire à ce rebondissement supplémentaire dans un romain ultra rapide où les énigmes se succèdent à vitesse grand V. On a également l'impression à la lecture que tout leur réussi. Il n'y a pas de délai conséquent entre les différentes découvertes. Et puis le schéma du "frère" franc-maçon écrivain, légende et kidnappeur c'est assez évident. 

200 pages en fin de roman qui n'ont pas une grande utilité. Une fin pas assez travaillée : de vagues souvenirs restent dans la tête de Marcas, qui parvient à se souvenir de tout. Et évidemment c'est une ancienne connaissance du commissaire qui tire les ficelles. Un avis global mitigé, le roman est rattrapé par le travail de réflexion pour les énigmes. 

L'empire du Graal - Giacometti & Ravenne
Retour à l'accueil